Dans la vie tout peut arriver. Il suffit d'y croire et d'agir~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Mer 21 Déc - 23:54

Cela faisait plusieurs jours qu'Hikaru avait des difficultés à trouver le sommeil. Qu'importe le nombre de médicaments pris ou d'heures de sports effectuées avant son coucher, la fatigue n'était pas suffisante pour qu'elle s'endorme le soir. En revanche, elle somnolait pendant les cours, ne prenant que la moitié des notes nécessaires à la compréhension des cours. Heureusement pour elle, il y avait toujours une personne assez sympa pour lui prêter son cours, qu'elle recopiait scrupuleusement. Ses études étaient importantes pour elles, elles lui permettraient peut être de subvenir aux besoins de sa mère dans le futur.

Elle était d'ailleurs assise sur le toit, en train de relire une leçon de mathématiques particulièrement compliquée, à laquelle elle ne comprenait strictement rien, quand elle entendit la porte desescaliers s'ouvrir. Sans même lever la tête pour observer la personne qui était venue sur le toit, elle la salua d'un "Bonjour" distrait.


Dernière édition par Hikaru Akara le Dim 25 Déc - 23:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Ven 23 Déc - 13:08

Akira ouvrit prestement la porte menant au toit mais se figea net. Il pensait être seul. Rare était ceux qui venait sur le toit. C’est pour cela qu’il aimait venir pour s’adonner à ses activités favorites. Il aimait surtout dessiner et faire des croquis. C’était toujours un lieu qu’il aimait, quelque soit le lycée où il fut. Il regarda la jeune fille et la dévisagea attentivement. Elle était plutôt jolie. Cependant, de grandes poches cernaient ses yeux. Elle était pâle et avait un peu l’air malade.
Akira confus, ne savait plus que faire. Il n’était pas doué avec les relations humaines. Quand elle le salua, il tressaillit. Puis, il lui lança un timide "bonjour" en retour.
Le toit était grand. Peut-être qu’il pourrait s’installer à l’opposé. Ah mais quelle idée il avait eu.
Indécis, il resta quelques minutes planté là, à ne rien dire. Peut-être espérait-il qu’elle s’en aille. La jeune fille ne bougea pas, apparemment concentrée sur un cours de… maths ? Quoi ? Elle ne comprenait pas ce truc basique déjà expliqué depuis des milliers d’années ??? Akira sourit intérieurement.Il n’exprimait jamais ses sentiments via son visage.
Il se rappelait que lui aussi avait un peu galéré au départ...Pourquoi ne pas l’aider. Cela lui permettrait de connaître un peu plus de monde…

* Allez sois un peu sociable… Mais j’aime pas ça… Enfin, bon, puis qu’il le faut…. *

Avec un grand courage, il lui lança un timide :

- euh….. t’as besoin d’aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Ven 23 Déc - 19:32

Quand le jeune homme lui rendit son salut, Hikaru le regarda brièvement et lui sourit avant de replonger la tête la première dans ses cours. Mais il ne bougea pas: il resta devant la porte, debout. Si il espérait qu'elle s'en aille, il attendrait longtemps. Elle avait beaucoup trop de mal à comprendre ce fichu cours de mathématiques. Les fonctions primitives, ou comment torturer le cerveau des élèves en une simple leçon. Mais contre toute attente, le jeune homme lui demanda:

-Euh... T'as besoin d'aide?

Elle releva la tête, surprise, et le détailla. Physiquement, il n'était pas mal, assez beau garçon. Elle lui sourit.

-Je ne serais pas contre. Je ne comprends décidément rien à ce cours. Les maths et moi ça fait deux.

Elle se trouva aussitôt idiote. Ce garçon souhaitait juste l'aider pour ses maths. Mais il n'empêche que c'était gentil de sa part. Pour une fois que ce n'était pas elle qui demandait de l'aide...


Dernière édition par Hikaru Akara le Mer 28 Déc - 23:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Sam 24 Déc - 20:19

Akira plissa légèrement ses yeux limpides. De légères fossettes apparurent aux coins de ceux-ci. C’était le signe imperceptible qui montrait qu’il était content. Enfin, une conversation normale. Là, on ne pourrait pas le prendre pour un fou. Du moins, il espérait. Il se souvint quand lui aussi avait du mal en Maths. C’était il y a deux ans. Depuis il avait bien progressé. Il s’était un fois de plus pris de passion pour une matière et l’avait approfondie jusqu’à connaître la plupart des connaissances requises pour les études supérieures. Il adorait résoudre ces problèmes insurmontables qui le faisait travailler jusqu’à pas d’heures. Il s’approcha d’elle et regarda par dessus son épaule pour regarder plus précisément ce qu’il fallait faire. Il parcourut rapidement quelques lignes.
Puis il se redressa.

- Ah je vois, tu bosses sur les fonctions primitives. C’est vrai que parfois c’est un peu tordu, il faut juste comprendre le principe de base puis, c’est essentiellement de la logique. Bien sûr, il te faut une maîtrise complète des dérivées au préalable.


Il en parlait avec une passion à peine dissimulée. Ce chapitre il l’adorait. C’était comme un jeu pour lui, ou un défi. A chaque fois, il essayait de trouver des fonctions plus rocambolesques les unes que les autres pour ensuite trouver leur primitives. Il regarda la jeune fille.

- Qu’est ce que tu ne comprends pas ? Je pourrais peut-être te le réexpliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Dim 25 Déc - 23:33

Hikaru observa Akira, dont le visage semblait s'être égayé lorsqu'elle avait parlé de mathématiques. Enfin une personne qui ne partait pas en courant dès qu'elle parlait de son problème à comprendre ce cours. Même elle, elle avait faillit s'enfuir en voyant le contenu du cahier. Les fonctions primitives.... du chinois, oui. Voilà trois jours qu'elle s'échinait dessus, tentant de comprendre ce charabia de chiffres et de lettres. Tandis qu'elle essayait de se rappeler ce qu'elle avait réussi à comprendre (à savoir rien), le jeune homme avait regardé par-dessus son épaule afin de voir de quoi il retournait.

-Ah je vois, tu bosses sur les fonctions primitives. C’est vrai que parfois c’est un peu tordu, il faut juste comprendre le principe de base puis, c’est essentiellement de la logique. Bien sûr, il te faut une maîtrise complète des dérivées au préalable.
Les dérivées... Elle se souvenait des grandes lignes du cours. C'était lié aux limites, si elle se souvenait bien. Mais à part ça... Le manque de sommeil devait avoir eu raison de sa mémoire. Mais son interlocuteur devait s'être rendu compte qu'elle avait du mal car il lui demanda:

- Qu’est ce que tu ne comprends pas ? Je pourrais peut-être te le réexpliquer.
-En effet, je dois avouer que si tu m'expliquait, je comprendrais certainement mieux. J'ai un peu de mal à me souvenir du cours sur les dérivées.

Hikaru se décala pour faire de la place à Akira.

-Tu veux bien t'asseoir à côté de moi et me réexpliquer s'il te plaît. Depuis trois jour, j'essaye de comprendre ce cours.


Dernière édition par Hikaru Akara le Mar 27 Déc - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Lun 26 Déc - 12:55

Akira observa perplexe la place que la jeune fille lui désignait. Puis il posa son sac devant lui et s’assit. Cette inconnue avait l’air tellement contente de sa proposition.

-En effet, je dois avouer que si tu m'expliquait, je comprendrais certainement mieux. J'ai un peu de mal à me souvenir du cours sur les dérivées.

Akira fut surpris de cette révélation. Autant le cours sur les dérivées avait été dur au début, le reste n’était que de bêtes formules à appliquer. Si elle ne savait pas ça, c’est sûr que les primitives lui paraîtraient très obscures à comprendre… Dans ce cas là, il y avait du pain sur la planche. Akira n’était pas sûr de pouvoir lui expliquer tout maintenant… En effet, il n’avait jamais essayé l’art de la pédagogie, la communication n’étant pas son point fort. Cependant, là, c’était tout de même différent car il aimait ce qu’il allait expliquer. On lui avait toujours dit que ça facilitait les choses.

Il regarda par le contenu du cahier. Heureusement, le cours n’était pas trop avancé et si la jeune fille travaillait bien et qu’elle comprenait vite, elle pourrait s’en sortir… Akira sortit de son sac ses propres affaires encore inutilisées avec quelques feuilles de brouillon. Puis il commença les rappels sur les dérivées.

- Alors, on va commencer par de petits rappels sur les dérivées. Je vais juste te donner les formules principales car ce sont les plus importantes pour faire les primitives. Puis on dérivera quelques fonctions pour que tu t’habitues.


Il lui fit alors un petit tableau avec d’un côté les fonctions et de l’autres leur dérivées. Après l’avoir fait, il le lui passa pour qu’elle le voit et commença les explications.



[hors RP : Bien que je sois en term S et donc capable de tout expliquer, je ne referrais pas mon cours ici, pendant les vacances, (sauf si tu y tiens vraiment beaucoup)………… xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Lun 26 Déc - 19:31

Le jeune homme s'assit à côté d'Hikaru et sortit ses affaires de son sac. Puis il prit une feuille de brouillon et y dessina un tableau comprenant quelques fonctions ainsi que leurs dérivées, tout en lui annonçant le programme de ce qu'il ferait pour l'aider:

- Alors, on va commencer par de petits rappels sur les dérivées. Je vais juste te donner les formules principales car ce sont les plus importantes pour faire les primitives. Puis on dérivera quelques fonctions pour que tu t’habitues.


Hikaru observa en silence le tableau qu'Akira lui avait fait, tout en écoutant ses explications. Elle en profitait pour écrire dans son cahier des remarques ou des explications qui pouvaient éventuellement l'aider à comprendre. Son cours commençait à lui revenir, les formules refaisaient surface. Et bizarrement, les fonctions primitives semblaient plus simples. Ce garçon devait être sacrément doué en mahématiques pour réussir à lui faire comprendre des choses qui lui avaient parues très nébuleuses au début. Il faisait un excellent professeur.

[hors rp: Aucun problème, je ne te demanderais pas de me refaire ton cours. Et même si tu le faisait, étant donné que je suis en première ES, il y aurait peu de chances que je comprenne XD ]


Dernière édition par Hikaru Akara le Mar 27 Déc - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tally Hochizuka
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 1730
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 25
Localisation : Dans un monde merveilleux ~~

Feuille de personnage
Emploi: Lycéenne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: 100% hétéro

MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Mar 27 Déc - 15:19

désolé de vous déranger pendant votre post mais Hikaru fait attention a ton nombre de ligne le nombre minimum est de 5 lignes sans comptés les dialogue et les pensées.

_________________



A reçue 7 rose offertes par de super membre ~
Une victoire pour l'équipe 2 =D

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-fukasaku.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Mar 27 Déc - 15:41

Voilà tu as compris le principe ? termina Akira.

Il lui avait fait faire une bonne partie des exercices et même si elle ne s’en était pas forcément rendue compte, elle avait réussi certaines primitives assez compliquées. Akira était certain qu’elle se débrouillerait très bien. Il était assez content de lui car pour une fois, ses explications n’avaient pas été trop brouillons. Enfin, apparemment, elle l’avait comprise…
Il se demanda ce qu’elle allait faire à présent. Le plus simple était de lui demander. Au point où il en était.

- Euh, tu vas faire quoi maintenant ?

Il ramassa ses affaires en même temps.

- Je suppose que tu n’as pas que des maths à faire par une si belle journée, dit-il les yeux rieurs.

En effet, il faisait bon dehors et Akira se sentait bien. Peut-être allait il se balader dans le parc après… Il s’imaginait déjà étendu dans l’herbe. Il adorait ça. Il commença à laisser filer ses pensées oubliant un peu la présence de la jeune fille. Soudain, il sembla s’éveiller.

* Ah zut, je l’ai presque oubliée… *

Akira se sentait bien en compagnie de la jeune fille et il ne savait pas s’il pouvait lui proposer de prendre un verre avec lui. Après tout, c’est ce que les copains font… Il se tourna vers elle, un peu intimidé (il n’avait jamais fait cela auparavant. Tant d’audace venant de lui, le surpris)

- Euh, ça te dirait qu’on aille boire un verre…euh…


Il réfléchit. Arrivé il y a peu dans la ville, il ne connaissait encore aucun lieu où ils pourraient aller.

- euh… quelque part ? finit-il pitoyablement.

* Finalement, ce n’était peut-être pas une si bonne idée…*



[HP : Tu verras ça l’année prochaine normalement, ne t’inquiète pas… x)]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Mar 27 Déc - 23:57

Après quelques explications et de nombreux exercices, Hikaru avait fini par comprendre. Ce n'était pas si difficile, après réflexion. Il suffisait d'avoir la bonne méthode. Après, il fallait seulement appliquer quelques formules et le tour était joué. Et même si le cours du jeune homme avait été très clair, les exercices avaient permis de mettre en lumière les derniers points d'ombre.

Voilà tu as compris le principe ?
Oui, je pense. Je te remercie, tes explications ont été très claires.

Hikaru rangea ses affaires dans son sac et regarda son téléphone. Aucun appel, aucun message. Elle écrit néanmoins quelques messages avant de ranger l'appareil, quand elle entendit Akira prendre la parole.

- Euh, tu vas faire quoi maintenant ? Je suppose que tu n’as pas que des maths à faire par une si belle journée.


Hikaru sourit à cette pensée. Elle n'avait rien prévu, mais elle entendait bien profiter de sa journée. Une ballade en ville, peut être. Ou bien un petit tour au parc d'attractions. Tout dépendait du temps qu'il allait faire.
La jeune fille observa le jeune homme, qui semblait être totalement dans son monde, un monde à part. Il l'avait même oubliée, elle en était sûre et certaine. Elle se leva donc et s'apprêtait à quitter le toit lorsqu'elle entendit qu'on s'adressait à elle.

- Euh, ça te dirait qu’on aille boire un verre…euh… quelque part ?

Elle se retourna vers Akira et le regarda en souriant.

Oui, pourquoi pas. Je n'avais rien prévu de toute manière. Ce sera donc avec grand plaisir. Mais avant, il faudra que tu me donne ton nom. J'ai oublié de te le demander tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Jeu 29 Déc - 11:18

Akira fut un peu déstabilisé. C’est vrai. Il invitait quelqu’un alors qu’il ne connaissait même pas le nom de la personne à qui il le proposait.

- Je m’appelle Akira et je suis en deuxième année. Et toi ?

Il se leva, mit son sac en bandoulière et marcha vers la jeune fille.

- En fait, je suis nouveau et je ne connais pas très bien les environs. Donc je ne sais pas trop où aller pour prendre le verre.

* Et voilà, je suis de nouveau bizarre. *

- Alors, je… enfin, si tu as une idée… ou même une envie particulière, je te suis.

Il lui sourit timidement, très embarrassé de lui demander cela. Soudain, son téléphone vibra. Il le sortit vivement.

- Ah excuse moi une minute s’il te plait, dit-il en relevant les yeux vers la jeune fille.

Puis il se mit à répondre au SMS qu’il venait de recevoir à toute vitesse pour ne pas faire perdre trop de temps à son interlocutrice. Il ramassa son téléphone et la regarda. Leurs deux sacs semblaient être assez lourd. Il valait mieux les laisser dans leur chambres respectives.

- On pourrait peut-être déposer nos sacs dans notre chambre. Tu ne crois pas ? on serait moins gênés… Je suis dans la chambre 2.

Il passa sa main dans les cheveux, un peu nerveux. Il était vraiment entreprenant aujourd’hui… Peut-être à cause des maths ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Dim 1 Jan - 22:17

En entendant le nom du jeune homme et son âge, Hikaru sourit. Ils étaient en deuxième année, ils devaient donc avoir approximativement le même âge. C'était déjà une bonne nouvelle.

-Enchantée, Akira. Moi, je m'appelle Hikaru Akara et je suis également en deuxième année.

Elle regarda Akira se lever et se diriger vers elle. Il lui expliqua qu'étant nouveau, il ne connaissait pas les alentours. Ils s'emmêlait les pinceaux et balbutiait quelque peu, mais qu'importe. De son côté elle connaissait les endroits où ils pourraient aller boire un verre. Mais demeurait un léger problème..

-Ce n'est pas grave, moi je connais plus ou moins bien la ville. Il y a le bar, la karaoké et le fast food, entre autres. Mais, par contre, j'ai un assez mauvais sens de l'orientation. Alors si tu comptes sur moi pour nous guider, on n'y sera pas avant demain.


Quand Akira aborda le sujet de leurs sac, elle sentit le sien se faire de plus en plus lourd, à tel point qu'elle dût le poser.

-En effet, nos sacs ne sont pas légers. Moi je suis dans la chambre 04. Si tu veux, on va les mettre dans nos chambres et on se retrouve... euh.. quelque part?
Revenir en haut Aller en bas
Tally Hochizuka
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 1730
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 25
Localisation : Dans un monde merveilleux ~~

Feuille de personnage
Emploi: Lycéenne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: 100% hétéro

MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Lun 2 Jan - 16:02

c'est a nouveau moi =D comme je vois que vos ligne c'est juste juste je vous donne un petit cours de RP.

Tout d'abords plutôt que de faire du dialogue essayer la narration.

Ensuite décrivez l'état d'esprit de votre personnage. Par exemple Hikaru quand tu écrit :
Citation :
En entendant le nom du jeune homme et son âge, Hikaru sourit. Ils étaient en deuxième année, ils devaient donc avoir approximativement le même âge. C'était déjà une bonne nouvelle.

C'est une bonne nouvelle pourquoi? Comme sa il pourra être ton ami?

Ensuite essayer de rajouter des adjectif et pas forcément toujours les mêmes (ok je suis mal placé pour dire sa mais utilisé un dictionnaire de synonyme)

Vous pouvez aussi décrire les 5 sens de votre personnage (pas tous toujours dans tous vos post mais par exemple est-ce qu'il y a une odeur agréable ou alors plutôt qui vous dégoute)

Voila avec sa vous pourrez un peu plus étoffer vos RP =)


_________________



A reçue 7 rose offertes par de super membre ~
Une victoire pour l'équipe 2 =D

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-fukasaku.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Mar 3 Jan - 9:02

[Thanks Tally, on va rectifier!]

Akira lui sourit.

- Pas de problème. On a qu’à se donner rendez-vous dans la cour ? Je ne sais pas si les dortoirs des filles sont très éloignés de ceux des garçons. Je pense, à vue de nez, j’en ai pour une petite dizaine de minutes. On se voit après ?

Akira avait tout de même quelques doutes sur le chemin à prendre. En effet, peut-être que finalement, il mettrait plus de 10 minutes. Enfin, qu’importe, elle pourrait bien l’attendre. Il sentit bouger au fond de son sac. Il ouvrit précipitamment son sac. Mi, son furet passa la tête en dehors de celui-ci. Akira l’avait totalement oublié. Heureusement que le petit animal dormait pendant le cours qu’il avait donné… Il leva les yeux vers Hikaru.

- désolé, c’est mon furet, il s’est réveillé. J’espère que tu n’as pas la phobie des furets, ou que tu es allergique.

Il avait dit ça sérieusement mais après une courte réflexion, il se trouva bien embarrassé. La phobie des furets ? Mais d’où lui était venu cette idée ? Il préféra changer rapidement de sujet.

- Pour ton sens de l’orientation, je ne pourrais pas t’aider… Mais on trouvera bien un magasin qui vend des plans. Et puis, j’ai une bonne mémoire, alors, pour le retour, ce sera plus simple. Ça te dirait le fast-food ?

Akira n’était pas trop bar et le karaoké, il valait mieux être plusieurs… Quoiqu’en fait, il s’en fichait pas mal de là où il irait, le karaoké le tentait bien aussi... Il rectifia du mieux qu'il put.

- A vrai dire, je ne sais pas. C’est toi qui choisis… Le karaoké aussi peut être sympa et le bar également… Après fais en fonction de tes envies.

Akira eut un petit rire, se sentant un peu ridicule. Il n'avait pas du tout répondu à la question...ni à rien du tout d'ailleurs...

- Je ne suis pas difficile…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: A   Dim 8 Jan - 21:23

[Ok, merci Tally-chan!]

- Pas de problème. On a qu’à se donner rendez-vous dans la cour ? Je ne sais pas si les dortoirs des filles sont très éloignés de ceux des garçons. Je pense, à vue de nez, j’en ai pour une petite dizaine de minutes. On se voit après ?

Hikaru sourit.

-D'accord. Je pense que j'en aurais pour un petit peu moins alors je t'attendrais là bas.

Elle avait commencé à prendre ses repères au sein du campus et se sentait capable de rejoindre sa chambre pour y poser son sac avant d'aller dans la cour se poser sur un banc. Elle en aurait pour huit minutes tout au plus. Pour une fois qu'elle serait en avance. Sa réputaton d'être toujours en retard parlait pour elle. Tout en réfléchissant, elle observa Akira, puis son regard se porta sur le sac du jeune homme, qui remuait. Puis elle vit une petite boule de poils montrer le bout de son museau. Il s'agissait du furet d'Akira.

-Tu en as de la chance d'avoir un animal. Ton furet est très beau.
Le jeune homme changea de sujet et évoqua leur sortie. Il lui laissait le choix de l'endroit. Elle hésitait. Elle s'était juste baladée en ville, elle s'était rarement arrêtée.

-Le fast food n'a pas l'air mal. Mais si tu veux aller autre part, n'hésite pas à me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Mer 18 Jan - 19:59

[HRP désolé Hikaru, je suis vraiment à la bourre... mais là en plus, je manque un peu d'inspi... gomen']

Akira fronça les sourcils. Rares étaient ceux qui savaient reconnaître un furet au premier coup d’œil.

-Le fast food n'a pas l'air mal. Mais si tu veux aller autre part, n'hésite pas à me le dire.

Il sourit et poussa la porte. Il s’engouffra dans le couloir et maintint la porte pour Hikaru.
Son sac était assez lourd et martyrisait sa pauvre épaule. Il avait hâte de s’en débarasser. Soudain, Mi se glissa le long de ses épaules et se nicha dans le creux de son cou, chatouillant allègrement Akira. Ce dernier étouffa un rire et émit un son qui ressemblait plus à une sorte de gloussement plaintif. Il évita de regarder la jeune fille à ses côtés, rouge de honte. En revanche il essaya d’attraper le petit animal qui évita sa main de justesse. Un silence amusé et embarrassé s’installa entre eux. Akira après avoir laissé Hikaru au détour d’un couloir, vérifia qu’elle n’était pas là et posa son sac. Puis, il attrapa Mi et lui frictionna le dos à rebrousse-poil pour lui donner une bonne leçon. Le furet gémit.

- ça t’apprendra à me chatouiller ! murmura Akira, un peu sadique.

Quand l’animal arrêta de se débattre, Akira le relâcha et le laissa grimper sur son épaule. Puis il reprit son chemin un peu plus rapidement pour ne pas être en retard. Arrivé dans sa chambres, il jeta son sac sur son lit et ouvrit son armoire. Il chopa son porte monnaie et changea sa veste. Il préférait prendre celle en cuir pour sortir. L’enfilant à la va-vite, il jeta un coup d’œil à la glace. Il avait les cheveux en bataille. L’adolescent essaya vainement de les aplatir ou de les ordonner. Puis, peu convaincu par son apparence, il sortit en claquant la porte, laissant juste le temps à son petit compagnon de le suivre. Puis les deux compères se dépêchèrent de rejoindre le point de rendez-vous.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Sam 21 Jan - 22:51

Hikaru passa la porte, qu'Akira avait eu la gentillesse de tenir ouverte, et descendit les escaliers avec l'impression que son sac s'alourdissait à chaque pas. Elle essaya de changer sa besace d'épaule mais le résultat fut le même. C'était définitivement trop lourd pour elle. Elle n'aurait pas dû emmener de la lecture en plus de ses cours qui pesaient déjà un poids conséquent.
Une fois en bas des escaliers, elle abandonna bien vite Akira pour se diriger vers son casier, qui était plus proche que sa chambre, où elle déposa les affaires qui lui seraient inutiles, comme son énorme livre d'histoire qui, à lui seul, devait bien peser plus de 2kg. Ceci fait, elle regagna son dortoir et posa son sac sur son lit, ne gardant avec elle que sa carte d'identité et un peu d'argent. Ensuite, elle se recoiffa rapidement, arrangea sa tenue et se dirigea vers le point de rendez-vous fixé un peu plus tôt.

[HS: pas de problème, je suis moi même en manque d'inspiration... alors désolée si ce post est un peu bateau ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Dim 22 Jan - 11:17

[ je te répond au fast food ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   Mer 25 Jan - 19:32

[ok]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie, quand tu nous tient... [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Campus Fukasaku :: Zones RP :: Rps terminés-
Sauter vers: