Dans la vie tout peut arriver. Il suffit d'y croire et d'agir~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 新 小松 - Shin Komatsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shin Komatsu
Admin' marshmallovore ♫
Admin' marshmallovore ♫
avatar

Messages : 1712
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 21
Localisation : Au QG des Millefiore, dans le lit de Byakuran-sama~ ♥

Feuille de personnage
Emploi: Pas besoin, voyons~
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Découvre-le par toi-même, cher ami~

MessageSujet: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 17:52

Nom : Komatsu

Prénom : Shin

Surnom : ... Vous pouvez toujours en cherchez...

Sexe :


Age : 16 ans

Occupation : Étudiant de première année, ne suit pas de cours en particulier...

Physique : Ce qui est sûr, c’est que Shin ne passe pas inaperçu là où il va... Ses cheveux d’un blanc immaculé aux mèches agencés dans un désordre calculé lui retombent un peu dans ses yeux violets et cachent quelque fois l’étrange marque violette qui souligne le contour de son œil gauche. Il a toujours le sourire aux lèvres, qui est renforcé par l’expression joyeuse qu’il arbore vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sauf dans de très rares occasions, ce qui lui donne un petit côté puéril qu’on retrouve aussi dans son comportement. Bien qu’étant né au Japon, Shin a plutôt un air européen, dû à ses origines paternelle qui vient d’Italie. Son style vestimentaire est assez varié, mais il ne porte quasiment que du blanc, voire de temps en temps du noir et du rose. Habituellement, il porte au campus un sweat rose qui, s’étant décoloré au fil des lavages, est presque entièrement blanc désormais, un tee-shirt blanc se dégradant à partir de la moitié jusqu’à devenir noir accompagné d’un jean clair ou d’un pantalon plus foncé. Niveau chaussures, Shin préfère mettre ses belles baskets blanches... Mais il peut lui arriver de changer de temps en temps, pour mettre par exemple des bottes en cuir, mais c’est rare.

Caractère : Les gens qui l’on déjà vu au moins une fois une fois sont unanimes : Shin est joyeux. Tout le temps. Et il a toujours son sourire indestructible aux lèvres, ce qui peut parfois mettre ses interlocuteurs à rudes épreuves... On ne l’a jamais vu exprimant une autre émotion que la joie. Jamais. Et il a toujours un truc à manger sus la main, principalement des marshmallows. Insouciant, joyeux, sympathique, souriant et spontané... Tel est Shin Komatsu. Enfin, tel est Shin Komatsu tel que les gens pensent le connaître. En réalité, le jeune homme est tout autre : manipulateur à ses heures, il n’hésite pas à ridiculiser de temps en temps ceux qui s’approchent trop de lui. Son masque bienveillant lui permet de mieux abuser ses « amis », qu’il ne considère en vérité comme de simples jouets entre ses mains. Tout ce qu’il cherche, dans sa vie, c’est s’amuser. Tourner en bourrique les autres fait parti de ses distractions, mais il en a bien d’autres... Malgré tout, cet étudiant de génie se sent très seul et s’ennuie horriblement, ce qui peut expliquer son caractère particulier... Il peut rester des jours enfermé dans son appartement, à faire on ne sait quoi, et ne sort de celui-ci uniquement pour faire le plein de sucreries. Et quelques jours plus tard, il réapparaît, de nouveau souriant, comme si de rien n’était... Vous l’aurez compris : Shin est quelqu’un de compliqué et qui n’a pas encore dévoilé tous ses secrets...

Adore :

-Les marshmallows, les pâtisseries, les glaces et toutes sortes de trucs à manger...
- Les fleurs. Il en connaît d’ailleurs toutes les significations possibles.
- Les jeux vidéo. On ne dirait pas, mais il est accro...
- La musique. Il se balade toujours avec son MP4...

- Inventer tout et ‘importe quoi...

Déteste :
- Sa famille. Faut dire qu’ils sont pas très sympa...
- Les avions. Il ne peut pas en voir même en photo.
- Les gens qui se plaignent. (Fran, fait gaffe à toi... XD)

Histoire :
Dans une résidence en périphérie de Naples, Italie, un jour de mai, il y a sept ans.


« Où étais-tu passé ?
- Mais chérie, j’étais en voyage d’aff...
- Tais-toi ! Je sais que tu étais encore dans un love hôtel avec une de tes employées, ne mens pas ! J’en ai franchement marre de toi ! Mon dieu, mais pourquoi ai-je quitté le Japon pour venir m’installer ici avec toi ? J’aurais jamais dû te suivre !
- ... Maman, aujourd’hui...
- Ah non, Shin, c’est pas le moment. Va faire des petits dessins ou va jouer avec tes jouets, je m’en fiche, mais je suis occupé avec ton père, là.
- Mais...
- PAS DE MAIS ! FILE DANS TA CHAMBRE TOUT DE SUITE ! »

Le garçon n’insista pas plus et courut le plus vite possible se réfugier dans sa chambre, craignant trop les accès de colères de sa mère pour s’opposer à elle plus longtemps. Une fois en sécurité, il se laissa glisser le long de la porte et se recroquevilla.

« Maman... »

Shin sentit des larmes lui monter aux yeux. Ses parents s’étaient rencontrés au Japon il y a plusieurs années, son père voulant créer sa propre entreprise ailleurs que dans son Europe natale, et sa mère étant une jeune japonaise sans histoire et sans prétention s’étaient rencontrés à la caisse d’un supermarché. Il était né dans ce pays insulaire, quelques mois plus tard ; ses parents décidèrent de lui laisser le nom de sa mère (japonais) et un nom japonais pour qu’il puisse mieux s’intégrer plus tard... Il y avait passé les premières années de sa vie, heureuses, jusqu’à ses sept ans, ce fameux jour où son grand-père paternel (qu’il n’avait jamais connu, d’ailleurs) décéda, laissant derrière lui une des plus grandes entreprises de la planète. Et il était inscrit sur son testament que c’était son fils qui devait lui succéder.
C’est pourquoi la famille déménagea en Italie, près de Naples, prêt à commencer une nouvelle vie. Mais à partir de là, tout commença à se détériorer. Sa mère, ne pouvait s’habituer à ce nouveau pays, devint agressive et son père, déjà sous pression à cause de la quantité de travail colossal qu’il devait fournir pour gérer une boîte aussi importante, commença à boire, puis à s’intéresser de trop près au personnel, qui dégrada encore un peu plus la situation... L’ambiance devint presque insupportable, les disputes conjugales de plus en plus fréquentes et ils s’occupaient de moins en moins de leur fils... Mais jusqu’à aujourd’hui, cela lui suffisait. Jusqu’à aujourd’hui, ils trouvaient toujours un moment pour discuter et passer du temps ensemble. Jusqu’à aujourd’hui, ils n’avaient jamais oublié...

« Maman... Aujourd’hui, c’est mon anniversaire... »

o0O0o

Dans les rues de Naples, Italie, le jour de la rentrée, l’année dernière


« Dépêches-toi, tu vas être en retard comme d’habitude...
- Tu sais, je ne suis pas toujours en retard...
- Tu te fous de moi ? Tu pars tous les jours avec un quart d’heure de retard, alors dépêches-toi !
- Chérie...
- NE DISCUTE PAS ET DEPECHE-TOI !
- Pas la peine de gueuler... Ce que tu peux être exaspérante.
- ... J’y vais...
- Tu as encore oublié tes dossiers ! Comment peux-tu faire ton travail correctement si tu n’as pas ce qu’il faut ? A ce rythme, ton entreprise va faire faillite et... »

La porte s’ouvrit et se referma, sans qu’aucun des deux ne le remarqua. Lorsqu’ils daignèrent se souvenir qu’ils avaient un fils, Shin était déjà parti depuis longtemps...
Depuis le jour où ses parents oublièrent pour la première fois son anniversaire, ils s’étaient petit à petit désintéressés de leur enfant jusqu’à l’ignorer complètement, ne se souvenant de lui seulement lorsqu’il pouvait leur servir de punching-ball. Lorsque sa présence devint indésirable, son père décida de l’inscrire à un nombre astronomique de cours particulier (l’argent n’étant pas un problème) portant sur presque tout et qui lui avait accaparé tout son temps extrascolaire; jusqu’en quatrième, lorsque jugeant qu’il était devenu suffisamment grand pour comprendre, son père l’avait désinscrit à condition qu’il les laisse tranquille. Le seul bénéfice qu’il en tirait (et qui est déjà pas mal, me direz-vous), c’est que maintenant il excellait dans toutes les matières.
Niveau relationnel, on ne peut pas dire que les cours lui aient été aussi bénéfiques : n’ayant jamais de temps pour lui, Shin n’avait jamais pu avoir de vrais amis... Oh, il avait bien ce qu’on peu sommairement appeler « copain », mais ils se contentaient de lui parler vingt minutes grand maximum par jour, et s’était donc au fil du temps marginalisé. Un jour, pour se venger d’un élève qui l’avait mit dans son collimateur, le jeune garçon qu’il était encore avait échafaudé un plan plus que sadique et l’avait mit à exécution lendemain même... Durant le reste de sa scolarité, plus personne n’adressa la parole à ce gêneur. Et le décoloré se surprit à ressentir du plaisir en le voyant souffrir... Ca l’avait amusé.
Shin ne put s’empêcher de sourire lorsqu’il se remémora ce souvenir. Depuis, il avait plusieurs fois fait souffrir les autres, et ça l’amusait toujours autant... Il s’était donc perfectionné dans la manipulation et d’autres méthodes pour arriver à ses fins et s’était forgé un masque de gentille personne innocente afin de tromper la confiance des autres, et ça marchait plutôt bien.
Perdu dans ses réflexions, il ne regardait pas où il allait et l’inévitable se produisit : il rentra dans quelqu’un. Le choc le fit brutalement revenir à la réalité et releva la tête pour voir ce qu’il lui était arrivé : un type bizarre aux cheveux roux et mal coiffés était à terre, comme lui, et se répandait en excuse :

« Ah ! Excusez-moi ! Je suis désolé ! Je marchais sans regarder où j’allais et... Pardonnez-moi ! Je ferais plus attention, c’est promis ! »

Visiblement, c’était un étranger, car il parlait l’italien avec un accent, même s’il n’était pas très fort. Bizarrement, cet accent lui rappelait quelque chose... Soudain, son regard s’illumina et lui demanda sans faire attention à ce qu’il disait :

« Tu es japonais ?
- Ah ? Euh... oui. Ca s’entend tant que ça ?
- J’ai vécu une partie de mon enfance au Japon. » Répondit-il avec son sourire habituel

Rassuré, le roux soupira, puis reprit avec plus d’assurance (et en japonais) :

« Vraiment ? On ne dirait pas... Dis-moi, tu ne serais pas où serait... Le collège Vongola ? Je le cherche depuis un bon quart d’heure, et je ne le trouve pas. En plus, j’ai un peu du mal avec l’italien, donc je n’ai trouvé personne pour m’aider... J’allais aller à l’office du tourisme lorsque je te suis rentré dedans.
- Je peux t’y conduire si tu veux.
- C‘est vrai ? Tu sais où c’est ?
- Évidement... C’est mon collège. »

Après quelques minutes d’échanges, Shin apprit que Shoichi (c’est son nom) était inscrit dans un programme de son lycée qui permettait aux élèves de partir un an à l’étranger pour pouvoir améliorer leur niveau en langue... Et le rouquin avait choisit l’Italie.

Collège Vongola, Italie, fin juin, l’année dernière

« Et surtout, faites bien vos devoirs, même si les vacances sont dans deux semaines !
- Déjà ? » S’exclama Shin, étonné

Le décoloré prit ses affaires, les rangea dans son sac et sortit de la salle, le regard morne. Il n’avait pas vu l’année passer... Il se souvenait de la rentrée comme si c’était hier, de tout ce qu’il avait fait avec Irie... Dès le premier trimestre, ils étaient devenus amis et prirent l’habitude de se voir chaque week-end, du samedi au dimanche ; le japonais parce qu’il n’avait rien à faire en Italie, ce pays qu’il ne connaissait pas, et l’italien parce que ses parents avaient l’habitude de le mettre dehors les jours où il restait à la maison pour être tranquille, et étant tout les deux des fans de jeux vidéos, ils passaient le plus clair de leur temps à jouer ou à en programmer. C’est ainsi qu’ils avaient commencé à créer un jeu de toute pièce, le « Choice », qui consistait à prendre différent choix stratégiques puis à livrer bataille à son adversaire en fonction de ce qu’on avait choisit. Accaparé par son nouvel ami, Shin n’avait eu plus temps de faire ses distractions habituelles, puis il avait finit par arrêter. C’est ainsi que s’était passé l’année, insouciante... On ne pouvait pas déjà être en juin, si ?

« Hé ! Shin ! Tu pourrais m’attendre quand même ! » S’exclama son ami, essoufflé par la course qu’il venait de faire.
« Ah, Sho-chan... Excuse-moi... »

Shoichi regarda son ami, étonné. Il avait l’air distant... Et surtout, il ne souriait pas, chose très rare. Il avait l’air préoccupé... Mais par quoi ?

« Shin... Qu’est-ce que tu as ?
- Je viens de me rendre compte... L’année est presque finie... On va passer notre brevet, et après... Tu vas rentrer au Japon, Sho-chan.
- ... Je sais.
- On ne pourra plus se voir, le week-end... On ne pourra plus jouer ensemble toute la journée... On ne pourra plus continuer à programmer le « Choice »... Et surtout, on ne se reverra plus jamais.
- Shin...
- Mais je n’ai pas envie que tu t’en ailles ! On a fait tellement de choses ensembles... Et... Je... »

Sa voix se brisa, ne le laissant pas finir sa phrase, fixant son interlocuteur comme s’il avait peur qu’il se volatilise à chaque instant. Il sentit des larmes lui monter aux yeux... Non, il n’allait pas pleurer, quand même ? Il s’était promis de ne plus pleurer depuis ce jour-là, où ses parents avaient oublié son anniversaire... Il essuya les larmes naissantes avec un revers de sa manche et continuait d’une voix faible :

« Pardon. Je suis désolé Sho-chan, mais... Tu es le seul véritable ami que j’ai jamais eu.
- C’est pas grave. Pour moi aussi tu comptes beaucoup, tu sais... C’est pour ça que j’ai pensé que ça te ferais plaisir. »

Shin releva la tête vers le japonais, et vit qu’il lui tendait une enveloppe. Sans attendre, il l’ouvrit et regarda ce qu’il y avait à l’intérieur... Il en sortit une feuille rectangulaire sur laquelle on pouvait lire : Vol Rome-Tokyo Départ le 9/07 à 6h33.

« Shin... Et si tu venais au Japon avec moi ? »

Aéroport de Rome, Italie, le 9 juillet, 6 heures 20, l’année dernière
« Vos tickets, s’il vous plaît. »

Shoichi sortit les deux billets, et après avoir découpé la moitié du billet, l’hôtesse les pria de bien vouloir monter dans l’avion, ce qu’ils firent. Une autre hôtesse les accueilli et leur montra leurs places, avant de s’en aller.

« Shin, côté couloir ou côté fenêtre ?
- Côté couloir.
- Curieux. Normalement, les gens préfèrent voir le paysage...
- Disons que la dernière fois que j’ai pris l’avion, je n’ai pas arrêté de vomir. Alors autant être le plus proche possible des toilettes...
- Je vois... Tu veux jouer ? » Demanda-t-il en sortant sa DS noire de sa poche. « A moins que ça ne te donnes encore plus la nausée...
- Hum... Je prends le risque. » Répondit-il en sortant la sienne. (Blanche, évidemment)

Bonjour et merci d’avoir choisit notre compagnie pour votre voyage. La température actuelle est de 24°, le ciel est bleu, il n’y a aucun nuage en vue, et aucune perturbation n’est à prévoir. Nous serons à Tokyo à 3 heures 45 demain matin. Veuillez attachez votre ceinture de sécurité pendant le décollage et de ne pas la détacher tant que le voyant vert au-dessus de vous ne se sera pas allumé. Merci de votre compréhension et bon voyage.

« Qu’est-ce que ça disait ? » Demanda le roux, toujours aussi mauvais en italien en relevant la tête pendant que l’hôtesse répétait son message en anglais.
« En gros, attache ta ceinture. Mais tu ne devrais pas te laisser distraire pour si peu pendant qu’on joue, Sho-chan. » Répondit le décoloré, le regard rivé sur l’écran de la console.

Quelques secondes plus tard, la petite musique du game over s’échappa de la DS du rouquin. Il se contenta de sourire avant d’ajouter :

« On en refait une ? »

Dans l’avion, Au dessus de l’Asie, le 9 juillet, 22 heures 28, l’année dernière

“Shin ! Réveille-toi Shin !
- Hum ? Qu’est-ce qu’il y a ?
- On va peut-être se scratcher ! Mets ton gilet de sauvetage !
- Quoi ?
- Vite ! »

Sans réfléchir, le jeune homme obéit à son compagnon et enfila la protection jaune le plus vite possible. Alors qu’il venait de finir de l’attacher, le commandant de bord sortit de sa cabine et déclara :

« La situation est assez sérieuse... pour une raison inconnue, le moteur n°3 de l’avion a explosé... Mais rassurez-vous, cet avion est équipé de quatre moteurs : tant qu’il en reste trois en service, l’avion ne s’écrasera pas. Nous pourrons nous poser dans le prochain aéroport sans danger et vous pourrez prendre un autre avion. »

Soupir de soulagement dans l’assemblée. Mais alors que le commandant allait rajouter quelque chose, une personne sortit du cockpit et s’écria :

« Commandant ! Le moteur n°4 vient de s’arrêter ! »

Celui-ci devint blême, alors que tous les passagers se mirent à avoir peur. Car maintenant, c’était deux moteurs qui ne fonctionnaient plus, et l’avion allait s’écraser...

« On est tous foutus. » déclara un anonyme du deuxième rang.

Aussitôt, ce fut la panique. Des cris retentirent de tous les côtés de l’appareil, les gens se levaient et courraient on ne sait où... De leur côté, Shin se retourna vers Shoichi, dont le visage était décomposé.

« Excuse-moi, Shin, tout est de ma faute... On va mourir tous les deux à cause de moi.
- Sho-chan... »

Sans réfléchir, l’italien prit son ami dans les bras et commença à pleurer en silence. Ils vivaient leurs derniers instants... Ensemble.

« Sho-chan, il y a quelque chose que je dois te dire... »

Mais il n’eut pas le temps. L’avion s’écrasa au sol, provoquant un choc inouï. Le jeune homme entendit vaguement quelqu’un crier son nom puis avant d’être plaqué à terre puis plus rien...
Après un long moment, le décoloré ouvrit les yeux. Il faisait noir, mais malgré tout, il pouvait voir autour de lui des débris de l’appareil. Il sentait une masse chaude à côté de lui. Shoichi ?

« Il semblerait que tu sois moins amoché que moi... Tant mieux.
- Sho-chan... Mais tu es blessé !
- J’ai eu visiblement moins de chance que toi... » Répliqua-t-il avant de se mettre à cracher du sang.
« Sho-chan !
- Dans... »

Une nouvelle quinte de toux le prit, l’empêchant de continuer. Shin se rapprocha de lui, et son ami, dans un ultime effort lui murmura :

« Dans la poche... de ma... veste... »

Le jeune homme le regarda avec étonnement. Pourquoi voulait-il que dans un moment pareil... ? Mais devant le regard insistant du mourant, il chassa cette question de son esprit, et fit ce qu’il lui avait demandé. Ce fut avec surprise qu’il y découvrit un paquet cadeau, emballé par ses soins avec la mention « Pour Shin ».
L’italien ouvrit délicatement le paquet et découvrit une lettre et ce qu’il semblait être une boîte de CD. En l’ouvrant, il aperçut la fine écriture du rouquin sur le CD : « Choice : version bêta ». Il ouvrit ensuite la lettre qui lui était destiné et retrouva la même écriture, ne comportant que quatre mots qui lui mirent les larmes aux yeux : « Bienvenue au Japon, Shin. »
Il s’apprêta à répondre quelque chose à son ami lorsqu’il aperçut que celui-ci avait déjà fermé les yeux et cessé de respirer.

Ainsi aura commencé et fini notre histoire : par une collision.

_____________

But : Rien de très précis... Peut-être de développer le « Choice » et de le vendre dans le monde entier... XD

Relation(s) : Très tendu avec sa famille restée en Italie, sinon il fréquente des gens au campus, mais sans plus...

Origine de votre avatar ? Vient-il d'un anime ? Si oui lequel ? Et quel personnage est-ce ? : Byakuran-sama~

Comment avez-vous connu le forum ? Ma sœur sait se montrer persuasive... ^^’

Avez-vous une remarque ? Désolée d’avoir mis autant de temps, mais maintenant que j’ai fini, je sens que je vais bien m’amuser... ~ ♪ Et j'ai enfin résolu le problème de mise en page... Il était temps. XD

_________________


No marshmallow, no life.



Et une victoire pour l'équipe 2 ! :D
Épousé quatre fois, adopté deux fois et tué cinq fois~
Douze roses pour le bipolaire au marshmallow~ ♪


Dernière édition par Shin Komatsu le Sam 2 Mar - 18:20, édité 9 fois (Raison : Fallait bien que je corrige tout ça un jour~ ♪)
Revenir en haut Aller en bas
Tally Hochizuka
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 1730
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 24
Localisation : Dans un monde merveilleux ~~

Feuille de personnage
Emploi: Lycéenne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: 100% hétéro

MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 18:12

T'écrit trooooooop biiiiiien >w< pardon hem fiche validée bienvenue =3

_________________



A reçue 7 rose offertes par de super membre ~
Une victoire pour l'équipe 2 =D

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-fukasaku.forumgratuit.org
Shin Komatsu
Admin' marshmallovore ♫
Admin' marshmallovore ♫
avatar

Messages : 1712
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 21
Localisation : Au QG des Millefiore, dans le lit de Byakuran-sama~ ♥

Feuille de personnage
Emploi: Pas besoin, voyons~
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Découvre-le par toi-même, cher ami~

MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 18:14

Merci~
J'espère que c'est pas trop guimauve quand même... A la base Sho-chan n'était pas censé être aussi important. ^^'

_________________


No marshmallow, no life.



Et une victoire pour l'équipe 2 ! :D
Épousé quatre fois, adopté deux fois et tué cinq fois~
Douze roses pour le bipolaire au marshmallow~ ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 18:15

Yeaaaaah Validéééééée !!

Ah, je t'appellerai Byaku-chan et pas Shin, parce que là... c'plus du copié-collé, c'est du maché, maché, maché... et recraché xD Mais tu as du style pour recracher, bien joué... (Fukurou-sama est fier de toi, petit marshmallow =3=)
Revenir en haut Aller en bas
Tally Hochizuka
Fonda'
Fonda'
avatar

Messages : 1730
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 24
Localisation : Dans un monde merveilleux ~~

Feuille de personnage
Emploi: Lycéenne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: 100% hétéro

MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 18:16

C'est beau on dirait presque que vous êtes de la même famille =o

_________________



A reçue 7 rose offertes par de super membre ~
Une victoire pour l'équipe 2 =D

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://campus-fukasaku.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 18:18

Normal, puisque c'est... le cas xD
Revenir en haut Aller en bas
Shin Komatsu
Admin' marshmallovore ♫
Admin' marshmallovore ♫
avatar

Messages : 1712
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 21
Localisation : Au QG des Millefiore, dans le lit de Byakuran-sama~ ♥

Feuille de personnage
Emploi: Pas besoin, voyons~
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Découvre-le par toi-même, cher ami~

MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 18:18

Tally -> ... We are the same family. :3
Onee-san (ou plutôt Akiya ?) -> Merci. _(_ _)_

_________________


No marshmallow, no life.



Et une victoire pour l'équipe 2 ! :D
Épousé quatre fois, adopté deux fois et tué cinq fois~
Douze roses pour le bipolaire au marshmallow~ ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 19:46

Bienvenue! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Mer 25 Mai - 20:27

La bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Shin Komatsu
Admin' marshmallovore ♫
Admin' marshmallovore ♫
avatar

Messages : 1712
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 21
Localisation : Au QG des Millefiore, dans le lit de Byakuran-sama~ ♥

Feuille de personnage
Emploi: Pas besoin, voyons~
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Découvre-le par toi-même, cher ami~

MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   Jeu 26 Mai - 5:11

Thank you~


_________________


No marshmallow, no life.



Et une victoire pour l'équipe 2 ! :D
Épousé quatre fois, adopté deux fois et tué cinq fois~
Douze roses pour le bipolaire au marshmallow~ ♪
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 新 小松 - Shin Komatsu   

Revenir en haut Aller en bas
 
新 小松 - Shin Komatsu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Présentation de Shin Nana [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Campus Fukasaku :: Pour commencer :: Dossiers d'inscription :: Dossiers validés-
Sauter vers: