Dans la vie tout peut arriver. Il suffit d'y croire et d'agir~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaito Kiriya
Chroniqueur~
Chroniqueur~
avatar

Messages : 960
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
Emploi: Étudiant
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétéro~

MessageSujet: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Mer 28 Mar - 15:57

Kaito se baladait dans le couloir, à la recherche de nouvelles personnes. Il fallait bien qu'il se fasse de nouvelles connaissances et qu'il s'intègre dans ce campus, non ? Et ça lui suffisait pour essayer de se sociabiliser. (même s'il n'en avait pas vraiment besoin avec ses quatre personnalités... *SCHBAFF*)
Et, bizarrement, il s'était encore perdu. On peut vraiment se demander quelle était sa personnalité à ce moment là...
Le blondinet était entré dans plusieurs salles : la salle commune, sans grand intérêt, les salles de classes qui étaient -pour l'instant- vides, les laboratoires, le vestiaire des filles vide (heureusement pour lui) et enfin... la salle des professeurs.
Cependant, cette salle-là était elle aussi déserte. Sa troisième personnalité se posa des questions, car c'était étrange. Trop étrange... A croire qu'à l'heure de la pause, aucun professeur n'allait boire du café. Ils en avaient besoin pour tenir la journée, non ? Et pour faire des photocopies, aussi ! Et pour corriger les copies des élèves, hein ? Même les professeurs étaient spéciaux, ici. En plus, il n'y avait personne pour l'aider... A chaque fois qu'il essayait de demander son chemin, sa deuxième personnalité s'interposait... Et cela l'embêtait quand même assez.
Bon, plus qu'à aller essayer de demander de l'aide, encore une fois... L'étudiant regarda autour de lui, et vit une fille : celle du cimetière. Il s'en rappelait bien, parce que c'était elle qui lui avait littéralement "arraché" son journal des mains.
Soudain, à l'autre bout du couloir, arrivait un homme, tout de noir vêtu. Immédiatement, sa quatrième personnalité s'empara du contrôle du blond.
Il s'en souvenait maintenant... Cet homme là-bas, il appartenait à la mafia ! Mais comment ont-ils fait ? Ils devaient avoir un réseau d'information ultra-perfectionné, parce que de là à le retrouver dans une petite ville du Japon... Il devait être sur ses gardes. Mais apparemment, le mafioso ne l'avait pas vu. Kaito prit la fille qui était en face d'elle, mit sa main devant la bouche de l'inconnue pour qu'elle évite de crier, et se cacha dans la salle des professeurs. L'italien en costard s'avançait lentement vers eux. Il n'y avait pas d'issue ? Si : ladite salle des professeurs se divisaient elle-même en plusieurs pièces. Parfait pour se cacher... Il continua à emmener la fille avec elle, et lui fit signe de ne rien dire si ils ne voulaient pas être repérés.

"Tu vois l'homme en noir là-bas ? Il est pas net..."


Sur le moment, c'était surtout lui qui était pas net. Voyant cette erreur de sa part, il chercha à rectifier le tir.

"... Désolé. Je suis Kaito. Kaito Kiriya. Pour le moment essaye de rester tranquille..."

Là, il avait montré qu'il était définitivement louche. Mais le blond n'en avait strictement rien à faire : pour l'instant, il devait juste essayer de sortir de ce pétrin.

_________________
Sept roses synthétiques pour Kaito ^_^


Dernière édition par Kaito Kiriya le Mar 28 Mai - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Namie

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 21
Localisation : Inexacte

Feuille de personnage
Emploi: étudiante
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: hétéro

MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Sam 7 Avr - 17:19

désoler c'est court mais drôle ou pas *ordinateur*


Pourquoi avait-elle le don d’attirer comme un aimant toutes les personnes psychologiquement instables ? Enfin si elle commençait à traiter quelqu’un de mentalement instable, c’était vraiment l’hôpital qui se moquait de la charité… elle n’en menait pas large au niveau santé mentale. Enfin bref, elle avait bêtement sécher l’allemand -elle ne pouvait pas blairer le professeur ni sa matière. Enfin, elle se dirigeait vers la bibliothèque lorsqu’elle avait croisé ce type… celui-ci avait vus sans doute quelque chose d’horrible dans son dos et l’avait pris par le bras et emmené dans la salle des professeurs il l’avait amenée dans une salle adjacente et plaquée ces mains sur la bouche, chose inutile, puisqu’elle était muette. Elle revit le film d’elle et Shin et tressaillit non ! Non ! Surtout ne pas penser à cela. Trop tard, cela suffisait à la faire tomber dans ses phases paranoïaques.

"Tu vois l'homme en noir là-bas ? Il n’est pas net..."

Comment ça ? Ils l’avaient retrouvé ? Que fallait-il faire ? Les affronter ? Fuir ? Et l’autre ? C’était quelqu’un de confiance ? Alors allier ou l’ennemie ? La réponse lui sauta au visage : non, pourquoi accorder sa confiance à quelqu’un d’inconnu ? bien sûr que c’est un traitre

"... Désolé. Je suis Kaito. Kaito Kiriya. Pour le moment essaye de rester tranquille..."

Mais oui, c’est ce qu’il voudrait qu’elle croit qu’elle croit, mais elle n’y crois pas, bien sûr, il faut ne faut pas lui dire qu’elle n’y crois pas, mais lui faire croire et ensuite… mais il voulait lui faire croire quoi ? rah… il avait réusit a l’embrouiller, pas grave, il voulait lui faire croire quelque chose, elle jouera le jeu, mais retournerais sa veste au moment ou il s’y attendrait le moins.
le bruit d'un homme qui entre dans la pièce la tira de ses sombre pensé, même s'il ne connaissait sans doute pas
l a langue des signes, elle put lui dire

"enchanté, Namie . Ami ?"

les phrases les plus courtes sont les plus efficaces, elle se dégagea fermement des bras du dit Kaito et se mit accroupis, en position de chasse, elle fixait discrètement la proie qui s’approchait d'eux. inconscient des risques qu'il prenait en La sous-estimant
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Kiriya
Chroniqueur~
Chroniqueur~
avatar

Messages : 960
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
Emploi: Étudiant
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétéro~

MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Mar 17 Avr - 17:20

Cette fille fit des signes incompréhensibles avec la main. Sa troisième personnalité aurait pu reconnaitre la langue des signes mais pas la quatrième... Même si cette dernière se rendit compte qu'elle était soit sourde, soit muette. Ou les deux.
Mais ce n'était pas le moment d'y penser. Il fallait absolument faire quelque chose avec le mec en noir de là-bas. Les gens comme ça, il pouvait pas les piffer...
Qu'était-il venu faire ? Le chercher ? Mais l'homme avait plutôt l'air tranquille. Il mit quelques pièces dans la machine à café, avant de prendre joyeusement le gobelet.
Il voulait faire croire qu'il était sans défense, hein ... ? Mais ce n'était pas le plus malin... Il pensait à une manière de lui sauter dessus, telle un lion sur sa proie (non, pas de double sens s'il vous plait xD).

Son amie de fortune se dégagea des bras de Kaito. Il espérait au moins qu'elle savait ce qu'elle faisait. Parce que des filles idiotes, il en avait vu, par ici. Et c'était pas la joie.
La lycéenne était accroupie. Elle scrutait le mec en costard-cravate, là-bas... Peut-être que ELLE, elle avait des talents cachés. Pas comme l'autre idiote de tout à l'heure. Ne jamais se fier aux apparences... Car oui, la brune aux yeux couleur ambre avait juste l'air fragile. C'était bien le type de fille à hurler pour un rien si on la pousse.
Mais cette fille ne pouvait pas hurler. Voila pourquoi il préférait rester prudent envers cette étudiante...
Le blondinet lui chuchota :

"... Tu as un plan ? Parce que si je le frappe avec une chaise ou un truc de ce genre, ça laissera des traces. Il ne faut absolument pas qu'il nous voie."

Même s'il aurait aimé approcher la nuque de l'homme à l'apparence mafieuse, il trouvait que c’était trop facile. Et en plus, ce mec louche était face à eux, assis sur la chaise et en train de consulter ses documents, éparpillés un peu partout sur la table. Il pourrait les repérer d'une facilité déconcertante... S'ils sortaient de la petite salle c'était fini.

D'ailleurs, qu'est-ce qu'il y avait à l'intérieur de cette pièce ? Kaito regarda brièvement dans tout ce bordel, et trouva son bonheur : des billes colorées. Sûrement pour des expériences test en physique, pour montrer pourquoi ça roule sur une surface plane. Rapidement, il en lança une au-dessus de l'homme en noir : la lampe en suspension.
Un bruit de verre brisé (l'ampoule) se fit entendre. Les morceaux coupants tombèrent sur le mafioso. Et pendant qu'il se demandait ce qu'il se passait, c'était le moment idéal de l'attaquer...

_________________
Sept roses synthétiques pour Kaito ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Namie

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 21
Localisation : Inexacte

Feuille de personnage
Emploi: étudiante
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: hétéro

MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Jeu 19 Avr - 21:49

Le gars en question c'était assied sur un fauteuil, buvant un café tranquillement et lisant une revue, il feignait d'êtres pas dangereux, alors qu'il savait qu'elle était là. Elle entendit Kaito lui parler.

"... Tu as un plan ? Parce que si je le frappe avec une chaise ou un truc de ce genre, ça laissera des traces. Il ne faut absolument pas qu'il nous voie."

Elle approuva d'un signe de tête, que l'étudiant ne vit pas. Il était plutôt du genre bourrin ce gars, la méfiance est de mise...
Elle lui jeta un coup d'œil et le jaugea du regard, elle était sure de l'avoir vu récemment, voyons un blond de bonne taille, svelte, aux yeux gris perles, ah oui, elle l'avait vue au cimetière, le gars à qui elle avait volé le journal. D'ailleurs, elle avait oubliée de s'excuser. Elle était à la limite de le faire lorsque la lumière s'éteigne, l'obscurité totale la sortie en urgence de ses pensée, immédiatement, elle retomba dans sa phase de paranoïa.
Elle se releva et silencieusement, elle se dirigea invisible dans le noir vers l'homme. Alors qu'elle s'approchait furtivement du siège, elle le trouva vide. Son sourire se crispa et une vague de stresse, lui monta a la tête. Puis soudain elle entendit des pas sur le plancher. Elle percuta quelqu'un, surprise, elle tomba a terre et l'agresseur l'entraina dans sa chute, s'ensuivit une mêlé assez violente, elle le toucha plusieurs fois au nez et à la mâchoire. Puis elle se retourna et se trouva au-dessus de son agresseur (<== pas de sous-entendus s'il vous plait) alors qu'elle le lui rouait de coups, elle se figea. Quelqu'un avait allumé une petite torche qui distribuait une faible lumière tremblotante, Cela lui permettait quand même d'identifier son assaillant. C'était Kaito, il semblait plus furax que jamais.

« Qui êtes-vous ? »


C’était le gars qui tenait la lampe qui parlait. D’un coup de pied bien placé, elle lui faucha les jambes, alors qu'il chutait, elle prit sa tête et la frappa sur le sol. La torche vola plus loin et le noir revint .Le choc du sol contre le crane de l’homme émit un bruit glauque, et elle trembla sentant un os craquer sous ses doigts. Puis elle se rendit compte qu'elle était dans un pétrin, il y avait un adolescent qui voulait sa mort et qui allait bientôt l'attaquer et un corps sur les bras, quant à savoir s'il était mort, elle vérifia rapidement son poult et se rassurant en sentant le cœur de l'inconnue battre, puis, Namie cilla, ses yeux habitués au noir devinaient maintenant les formes sombres, et les traits de l’inconnu lui étaient familiers. Non elle rêvait ? C'était le même mec qu'elle avait tabassé dans le gymnase. Le pauvre. Elle eut une petite pensée émut pour l’inconnue. Puis elle se rendit compte qu’elle montrait le dos à Kaito, immédiatement elle se releva d’un bond et courut vers la sortie. elle allait ouvrir la porte quand elle chutât contre le corps de Kaito
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Kiriya
Chroniqueur~
Chroniqueur~
avatar

Messages : 960
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
Emploi: Étudiant
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétéro~

MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Dim 22 Avr - 15:43

Le noir s'installa dans toute la pièce. Ni une, ni deux, Kaito se dirigea furtivement vers son ennemi, qui n'y comprendrait rien. Mais il fonça dans quelqu'un... Évidemment, le mec en costard allait pas rester immobile... Mais son adversaire l'entraina au sol : le combat commença. Plusieurs coups brutaux. Mais pas assez brutaux pour être ceux de l'autre gros gaillard. Et si c'était...
Avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit, il se reçut un coup dans la mâchoire, non négligeable. Alors que le blond essayait de la calmer, elle continuait à le frapper. Quelle c*nne...
Heureusement pour lui, son ennemi (le vrai, cette fois) alluma une sorte de lampe torche. Ce type était juste débile ou quoi ?

« Qui êtes-vous ? »


... Définitivement, oui. Cet air naïf et idiot en même temps, c'était juste pas possible. La fille, pleine de ressources, le faucha vite fait bien fait. Le mouvement était plutôt bien exécuté... Et pour en finir, elle prit le crâne du vieux et le "brisa" contre le sol. Ouais, "briser", parce que ça avait fait un bruit de craquement. Pas de pitié pour les mafieux.
Cependant, ce bruit de craquement le fit changer de personnalité. Quoi ? "Crac" ? Des chips ?! C'est vrai qu'il avait envie d'une petite envie de salé, maintenant tout de suite *o*
Mais d'où venait ce bruit ? D'ici ? De là-bas ? Et puis, pourquoi il faisait noir, dans cette salle ?
Alors qu'il se dirigeait vers la sortie pour voir qui avait fait ce bruit, quelqu'un le percuta assez violemment.

Mais là, la personne était pile au dessus de lui, et c'était assez louche. Eh beh, c'était pas la première fois que ça lui arrivait, ce genre de situation bizarre... Ça lui faisait encore penser à Olivia ! Mais il pouvait pas voir du tout qui c'était. Une fille ? Un garçon ?

Le blond demanda d'un air innocent :
"Euh, qui c'est ?"

Kaito tendit un peu les bras, et sentit dans la paume de sa main des cheveux. De longs cheveux... Donc, c'était une fille ! :D

_________________
Sept roses synthétiques pour Kaito ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Namie

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 21
Localisation : Inexacte

Feuille de personnage
Emploi: étudiante
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: hétéro

MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Sam 25 Mai - 17:29

"Euh, qui c'est ?"

Elle sursauta en sentant des mains toucher ses cheveux. Elle ferma les yeux (Ce qui entre nous ne servait à rien vu qu’elle était dans le noir) et inspira profondément. Elle se dégagea et se releva, une fois ses cheveux hors de portée des mains de Kaito se félicitant de ne pas avoir réagi de façon agressive.
Elle regarda autour elle, le noir, partout. Ses yeux s’embrumèrent, elle avait peur du noir depuis ce jour. Ca y est, elle tremblait.
Soudain elle réalisa qu’elle avait mal, l’adrénaline et l’endorphine ne faisait plus effet maintenant, et elle se rendit compte enfin qu’un éclat de verre était profondément ancré dans sa chair, comment cela se faisait-il ? Elle n’en savait rien...
Elle s’adossa a un mur proche et resta immobile. Elle calma sa respiration et s’efforça tant bien que mal à calmer la soudaine angoisse qui menaçait d’éclater. Namie sorti son portable et alla sur google traduction. La fonction d’écouter la prononciation des mots était drôlement utile, même si elle la détournait volontiers de sa fonction première. La voix sans émotion dit :

« Je suis muette enchanté Namie »


Elle examina de façon un peu précaire sa plaie avec son téléphone sans perdre de vue Kaito qui était on ne peut plus dangereux. La blessure était profonde, mais ne saignait pas trop, il fallait juste un bandage, de l’antiseptique et un peu de temps pour que cela cicatrise et que tout revienne dans l’ordre, elle n’était pas à ça près.
Elle se releva plus sereine et alla à la machine à café. Elle s’en servi un. Elle ne savait pas pourquoi elle le faisait, elle avait une envie compulsive de prendre du café pour se rassurer au pire, elle le renverserait sur son agresseur si celui-ci faisait mine de vouloir la tuer. A la lueur de son téléphone portable, elle prit un gobelet et remplis un verre en plastique sur une table avec une carafe. Le café était encore chaud - C’était celui que le malheureux encore a terre avait préparé. Elle aurait voulu en proposé à Kaito, qui était toujours près de la porte, mais elle avait pris la dernière tasse.
Une fois ça fait, elle se tourna vers le blond. Elle attendait la marche à suivre, et de savoir s’ils étaient amis ou ennemis… Elle porta le liquide a ses lèvres et éclaira la salle en évitant de braquer la lumière sur Kaito, valait mieux qu’il ne se sente pas agressé.
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Kiriya
Chroniqueur~
Chroniqueur~
avatar

Messages : 960
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
Emploi: Étudiant
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétéro~

MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Dim 26 Mai - 16:36

La salle est complètement plongée dans le noir. Je ne distingue que les quelques formes des meubles, et celle de la jeune fille qui ne tarde pas à se relever. Un silence de cathédrale règne, on peut seulement entendre le tic-tac de l'horloge suspendue au mur.
Dans cette pièce qui m'est complètement inconnue, je me demande encore qu'est-ce que je fais là... Ce ne serait pas la salle des profs par hasard ?

La fille qui se trouve en face de moi s'empresse de sortir son portable, restorant un peu de visibilité en ces lieux. Une voix robotique ne tarde pas à se faire entendre :

« Je suis muette enchanté Namie.
- Euh... Je suis Kaito. Kaito Kiriya. »


Génial... Et qu'est-ce que je fais là, dans le noir, avec une fille muette ? Si vous riez, vous avez l'esprit mal tourné~ Rah, toute cette histoire m'embrouille !
Cette "Namie", comme si de rien n'était, se sert tranquillement une tasse de café, la boit, et me regarde fixement, comme si elle attend quelque chose de moi. Je reste là, complètement perdu. Je suis en train de nager dans un océan d'incompréhension... Jusqu'à ce que je voie une sorte de chose au sol. En examinant ladite chose un peu plus près, je suis étonné de constater qu'il s'agit d'un corps. Un corps immobile. Inanimé. Inerte. Un... Un cadavre ?!

Je ne peux m'empêcher d'avoir un mouvement de recul, effrayé par ma découverte.
Et... Et cette fille ? Pourquoi est-ce qu'elle garde son sang froid ?! Elle boit son café chaud, comme ça, en face d'une personne qui vient probablement de se faire tuer ?
Plus que perdu, cette situation est déroutante. Dans ma tête, toutes les idées fusent. Quand ? Pourquoi ? Comment ? Et cette lycéenne ?
Et si...
Et si Namie avait commis ce meurtre ?

« Ne t'approche pas de moi. »

Je recule d'un pas, puis d'un deuxième. A la faible lueur de la lumière artificielle produite par le portable de cette fille, je cherche des yeux un objet pour me défendre : un couteau métallique de la cafétéria.
D'un geste vif, je m'en empare, tout en faisant bien attention à cette dangeureuse fille...

Maintenant, je dois décider de la marche à suivre.
Crier au meurtre ? Et s'il n'y a personne dans les couloirs ? On est en pleine heure de cours, c'est fortement probable...
Essayer de maîtriser Namie ? Et si je n'y arrive pas ? En plus, je ne sais même pas ce qu'elle a sur elle.
M'enfuir ? La porte est juste derrière moi. Elle est peut-être fermée à clé ? Je ne me souviens plus de ce qu'il s'est passé juste avant...
Et si... Et si...

Je suis en proie à la panique et l'indécision. Namie, elle, a parfaitement gardé son sang froid. Tout comme un assassin. Ses yeux ressortent dans cette obscurité quasi-totale, tel un chat qui vous épie de loin.

Je suis terrorisé, et pourtant, je ne veux pas sortir d'ici.
Peut-être parce que je suis confronté à mon propre destin.
Peut-être parce que Namie a été envoyée par mon père pour m'éliminer.
Peut-être parce que je suis tout simplement un idiot...

_________________
Sept roses synthétiques pour Kaito ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Namie

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 21
Localisation : Inexacte

Feuille de personnage
Emploi: étudiante
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: hétéro

MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   Lun 27 Mai - 21:35

« Ne t'approche pas de moi. »

« Et c’est lui qui se méfie de moi ? » pensa intérieurement Namie, un peu exaspérée par le comportement étrange de l’autre
Après qu’il l’a poussé dans cette pièce, qu’elle ait gentiment ET proprement éliminé le gars à sa place alors que lui-même allait le faire avec une table, le tout sans aucune discrétion ? … Bon OK, c’est vrai elle l’avait un peu frappé, mais c’était entièrement de la faute à ce boulet, il s’approche d’elle dans le noir a la place exacte où se trouvait le pseudo mafioso, pas étonnant qu’elle le confonde, en plus ils ont la même carrure. Bon elle aurait pu vérifier, mais lui aussi avait attaqué, confirmant qu’elle frappait le bon type
Mais il n’était pas seulement inquiet ou juste méfiant, il était agressif, et c’est peut-être ce qui l’agaçait le plus. Elle détourna son attention de lui, même si elle savait pertinemment que ce n’était pas la chose la plus sage. Mais si ce mec craignait les mafiosos, c’était censé leur faire un point commun, Non ? Donc elle avait intérêt à éviter la baston. Elle n’était pas particulière intelligente, mais son cerveau arrivait à assimiler le raisonnement simple : les ennemis de mes ennemis sont mes amis.
C’est donc en retournant l’écran vers son visage (une façon risquée de s’exposer qui, elle l’espérait du moins, calmerait l’autre) Elle tapa un peu sur son clavier des phrases. Ok ce n’était pas pratique, elle était éblouis et n’arrivait pas à distinguer les déplacements de l’autre.
Malgré tout, elle rédigea d’une main un message tandis qu’elle resserra dans l’autre sa tasse de café brûlante, au cas où s’il s’approchait trop. Difficile d’essayer d’avoir l’air pacifiste quand on n’a aucune confiance en celui qu’on veut convaincre. Enfin bref, elle s’efforça à écrire, de façon brève, synthétique et ne pas dévoiler plus d’information qu’il n’en fallait. Une fois son texte finit elle appuya enfin sur le bouton. La voix sortie :

« Ecoute, si tu as eu peur car le gars est à terre, je te confirme que sont poult bat encore et qu’il ne se réveillera dans quelques heures. De plus, si je l’ai frappé, c’est plus parce que j’ai moi-même quelques problèmes avec ce genre d’individus pas net… et vu comment tu as réagis face a ce type quand tu l'as vu, je crois pouvoir affirmer sans trop prendre de risques que tu es dans le même cas que moi… »

Sur ce, elle regarda l’heure, il allait bientôt sonner et elle avait déjà épié les allées et venues des professeurs. Elle savait qu'un prof d'espagnole allait revenir ici d'ici peu.

« Il faut décamper rapidement, quelqu'un va bientôt arriver. Je te laisse réfléchir le temps que j'arrange cette piece... »

Elle alluma une lampe a bureau qui se trouvait juste a coté d'elle sur un bureau (elle venait juste de le remarquer) et déplaça l'homme sous la lampe brisée en faisant attention a enlever tous les éclats de l'ampoule. Puis grimpa sur une table proche et frappa a l'angle des poutres en plastiques qui soutenait le faux plafond de la salle. Les dalle s’effondrèrent sur le corps du gars. Elle descendit en s'accrochant aux barres pour qu'elle se brise comme qui elle avait pliée sous le poids des dalles. Elle fit en sorte d'agencer celle tombées de manière réaliste. Elle plaça la tasse de café comme si durant sa chute elle lui avait échappé des mains de l'homme, laissant à regret le liquide brun tacher le sol (Tant de caféine gâchée, ca lui brisait le coeur TtwTT). Elle alla jusqu'à ébrécher la tasse.
Mais pour l'ampoule ? Comment expliquer le fait qu'elle soit cassée ?
Elle tira sur le fil et l'amena au niveau du sol et éparpilla les bout de verre de part et d'autre comme si elle s'était brisé contre le sol.

« L'homme va prendre un café, soudain l'ampoule tombe et se brise. Ne voyant pas dans le noir, il s’accroche sans faire exprès le fil électrique. Ce qui entraîne la chute des dalles du plafond et le fait tomber par terre.  Puis il s’évanouit sous l'effet du choc».OK le scénario était bidon et pas terrible, mais au moins, il était probable. Elle espérait juste que la rencontre du gars avec le sol lui avait effacé ses souvenirs récents. Elle se chargea de multiplier les détails qui apportaient de la crédibilité à l’hypothèse : machine a café allumée, bouts de verres dans les mains, brûlure dut a l’électricité etc... Une fois cela fait elle écrivit brièvement sur google traduction :

« Si un échange d'information t'intéresse, viens à la salle commune dans une heure. »


Pourquoi pas tout de suite ? Elle avait besoin de soigner sa jambe qui commençait a devenir dérangeante de plus il allait bientôt sonner 11 heure
Pourquoi là bas ? pour poster dans la session le campus et enlever le dernier message de là bas datant de début septembre Pour avoir des témoins, ce qui met plus en confiance que s'il avaient été deux dans une pièce, kaito ne pouvait pas l'accuser d'essayer de lui tendre un piège. Le tout aux heures de pointe, donc une pièce suffisamment bruyante pour que les oreilles indiscrètes ne les écoutes pas.

EDIT par Kaito ~
[Suite] Si vous voulez continuer à lire ce RP, ça se déroule autre part :3
Suite dans la salle commune : http://campus-fukasaku.forumgratuit.org/t399-dans-le-meme-cas-que-toi-pv-namiee
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des personnes douteuses... [PV : Namie] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dix millions de personnes paient l’irresponsabilité de ceux qui gouvernent en Ha
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Campus Fukasaku :: Zones RP :: Rps terminés-
Sauter vers: